Durant ces deux jours, un public nombreux a répondu à l’invitation de l’association jardin Alexina et de l’association OCDOMS (Observatoire Central des Outre Mers). Le 8 février à eu lieu la conférence, intitulée « Biodiversité et fragilité insulaire » animée par le Professeur Emérite Claude Sastre, Botaniste  et par le Docteur Celini Leonide ,Entomologiste.

Le professeur SASTRE s’est intéressé à l’importance des plantes et paysages dans le tissu culturel et économique local. Il a illustré son propos par une trentaine de photographies très précises, aussi bien sur les mangroves que sur les plantes utilitaires ou envahissantes. Il a montré au public, l’importance des noms vernaculaires pour l’identification des plantes dans la Caraïbe. Lors de ses explications le public a pu apprécier son humour sur les différentes subtilités du créole d’une île à l’autre pour la désignation de ces noms. Le docteur CELINI  Leonide a souligné comme le professeur SASTRE Claude, l’importance de la biodiversité insulaire, ainsi que sa fragilité face à de nombreux facteurs notamment les espèces envahissantes.

Après avoir précisé les différentes menaces que pourraient représenter ces espèces envahissantes pour les espèces indigènes, elle a pris comme exemple la fourmi manioc, Acromyrmex octospinosus, espèce envahissante, considérée comme la plus dangereuse en Guadeloupe pour l’agriculture locale. Arrivée en Guadeloupe vers les années 1954, dans la commune de Morne à l’eau, elle s’est répandue progressivement dans toute la grande terre puis en Basse-Terre, n’épargnant aujourd’hui que quelques zones situées en haute altitude. Ces fourmis sont un véritable fléau pour l’agriculture locale, font de sérieux dégâts en milieu forestier, affectionnent les petits jardins créoles,  très présentes en milieu urbain.  Elle a exposé lors de cette conférence,  certains résultats des travaux  menés sur cette fourmi,  par une équipe de recherche de L’université Paris Est Créteil (ex Paris 12) et dont elle fait partie. Cette recherche s’intitule « Méthodes alternatives de lutte  contre la fourmi manioc ». L’objectif  est de proposer, des solutions de lutte contre la fourmi manioc qui soient plus efficaces, plus respectueuses de notre santé et qui s’intègrent dans un schéma de développement durable.

VISITE GUIDEE AU JARDIN ALEXINA

Le 9 février, le jardin Alexina, a révélé ses trésors à un public étonné par toute cette richesse floristique. Le public très à l’écoute des explications fournies par les professeurs Sastre et Degras de Archipel des Sciences, n’a cessé de poser des questions très pertinentes sur les différentes plantes du Jardin. Les propriétaires du jardin jacky et maguy Sylvestre ont été   chaleureusement félicités pour le travail fourni afin de valoriser ce jardin. Ces encouragements du public et le succès de ces deux jours incitent le couple Sylvestre à mettre tout leur énergie pour que ce jardin soit reconnu comme un outil pédagogique et d’éducation à l’environnement ; Mais aussi  pour obtenir un label  de  jardin extraordinaire.

Ces deux manifestations ont été  couvertes par  Bernard Vilus  Radio kilti FM ,

Monsieur Mirefleur de New Land TV  et Monsieur Montout  du CRDP.  

AVEC  TOUS NOS REMERCIEMENTS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *